LES VISAGES DE L’ARCHITECTURE

Nom :  Michael Colpitts

Firme :  Murdock & Boyd Architects

Emplacement :  Saint John

Nombre d’années dans la profession : 12 ans

Qu’est-ce qui inspire votre travail?  

Ce sont les gens qui vivront dans les bâtiments que je conçois qui m’inspirent. Qu’il s’agisse d’un élève qui apprend dans un espace bien éclairé et sécuritaire; l’adepte du conditionnement physique qui s’entraîne dans un endroit stimulant; ou un étudiant fréquentant un établissement qui est un exemple concret du métier qu’il apprend, ce sont les gens qui interagissent avec un espace qui me motivent.

Quelle réalisation architecturale du Nouveau-Brunswick suscite votre intérêt?

Nous avons la chance d’avoir de nombreuses structures historiques extraordinaires dans la province. Ces bâtiments suscitent le plus mon intérêt, surtout les églises et les cathédrales. Les détails sont souvent très pertinents mais beaux et les espaces sont souvent impressionnants.

Qu’est-ce qui fait du Nouveau-Brunswick une province où il fait bon travailler pour les architectes?

Les architectes du Nouveau-Brunswick sont chanceux de pouvoir s’inspirer de ce qui les entoure, qu’il s’agisse des magnifiques paysages ou de notre patrimoine bâti. Le Nouveau-Brunswick est un endroit idéal pour pratiquer parce que nous pouvons participer à différents types de projets. Dans d’autres centres, ce n’est peut-être pas possible.

Comment décririez-vous votre style architectural?

Je dirais que mon « style » est contemporain, mais je cherche à relier un bâtiment à la communauté et au quartier. Pas en harmonisant le style d’un bâtiment avec ceux qui l’entourent, mais en créant un lien entre les bâtiments, l’endroit où ils sont construits et les gens qui y vivent.

Nommez un endroit où un bâtiment dont vous encourageriez la visite au Nouveau-Brunswick. Pourquoi?

L’École d’interaction des arts de la scène, située dans l’ancienne église baptiste sur la rue Germain à Saint John. Elle est divisée en deux, un côté de style néo-gothique et l’autre de style moderne. Ils contiennent différents locaux, allant des petites pièces aux espaces de rassemblement; voilà un exemple de réutilisation réussie.